Des vacances uniques pour des esprits libres

Catégorie : Voyager en Europe

partir Athènes en Grèce

Quand partir Athènes en Grèce : Climat, Météo, Température …

Chères lectrices, chers lecteurs. Vous rêvez de cheminer dans les rues de l’antique Athènes, de contempler le Parthénon sous le soleil grec, de flâner dans le quartier de Plaka ? Votre curiosité insatiable vous pousse vers les vestiges de la démocratie antique et le charme intemporel du berceau de la civilisation occidentale. Toutefois, une question cruciale se pose : quand partir à Athènes ? En effet, le climat, la météo, la température sont autant d’éléments-clés à considérer pour planifier votre voyage. Suivez-nous dans le dédale des saisons athéniennes.

Athènes, une météo de rêve ?

Athènes, la capitale de la Grèce, jouit d’un climat méditerranéen typique, avec des températures agréables la majeure partie de l’année. Cependant, il est important de préciser que le temps y est très variable d’un mois à l’autre. En effet, les températures minimales varient en fonction des saisons et les moyennes de pluie fluctuent également, selon les mois.

En été, entre juil et oct, les températures sont relativement élevées. Le mercure peut grimper jusqu’à 33 degrés à midi, avec des minimales qui se situent en moyenne autour de 24 degrés. Cette période est également marquée par un faible taux de précipitations. Par contre, l’ensoleillement est maximal, avec une moyenne de 12 heures de soleil par jour.

climat et météo

La période idéale : octobre et novembre

La période qui s’étend de oct à nov est souvent considérée comme la plus propice pour partir à Athènes. Les températures, plus douces, oscillent entre 20 et 25 degrés en moyenne durant la journée. Le matin, les températures minimales varient entre 15 et 18 degrés.

La moyenne des précipitations est également plus basse durant cette période, avec seulement quelques jours de pluie par mois en moyenne. De plus, l’ensoleillement reste très agréable, avec 7 à 8 heures de soleil par jour en moyenne. Ceci, associé à une température moyenne très agréable en fait un moment idéal pour découvrir la ville.

Hiver à Athènes : à quoi s’attendre ?

L’hiver à Athènes, de dec à fev, connait des températures plus fraîches, avec des minimales qui varient entre 7 et 10 degrés. Les moyennes de précipitations augmentent également, avec la pluie qui fait son apparition plus régulièrement. Cependant, même en hiver, Athènes bénéficie d’un ensoleillement appréciable, avec une moyenne de 5 à 6 heures de soleil par jour.

Il est intéressant de noter que, malgré la pluie plus fréquente, cette période offre un autre visage d’Athènes, moins touristique et plus authentique. Les musées et sites archéologiques sont moins fréquentés, ce qui peut être un avantage pour les passionnés de culture et d’histoire.

En somme, chaque saison à Athènes a ses charmes et ses particularités. Que vous soyez un adepte de la chaleur estivale ou que vous préfériez les températures plus douces de l’automne, Athènes saura vous séduire. Météo changeante, climat agréable, température variée, Athènes se laisse découvrir tout au long de l’année. Cependant, pour profiter pleinement de votre voyage, il est conseillé de bien vous renseigner sur la météo et le climat avant de partir, afin de choisir la période qui vous convient le mieux. Alors, quand prévoyez-vous de partir à Athènes ?

Découverte des coins cachés et lieux paradisiaques méconnus de la Sardaigne

Perle de la Méditerranée, la Sardaigne est une île italienne qui regorge de merveilles naturelles. Splité entre des plages paradisiaques et une nature sauvage et préservée, ce petit bout d’Italie a tout pour séduire les amoureux de la nature et les passionnés d’histoire. Des eaux turquoise de la Costa Smeralda aux montagnes abruptes de l’intérieur des terres, la Sardaigne offre une multitude de paysages à couper le souffle. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir des lieux méconnus et des coins cachés de la Sardaigne.

Un voyage hors des sentiers battus

La Sardaigne est bien plus qu’un simple lieu de vacances. C’est une région riche de son histoire, de sa nature et de sa culture. Et parmi tous les trésors qu’elle cache, certains sont encore méconnus du grand public.

La Sardaigne du Nord, par exemple, est encore peu explorée par les touristes. Pourtant, elle abrite des paysages d’une beauté à couper le souffle, comme la Cala Brandinchi. Cette plage, véritable bijou de la côte nord-est de l’île, est souvent comparée aux Maldives pour son sable blanc fin et ses eaux cristallines. De plus, elle offre une vue imprenable sur l’archipel de Maddalena, un ensemble d’îles paradisiaques situées au large.

Mais la beauté de la Sardaigne ne se limite pas à ses côtes. L’intérieur de l’île regorge également de merveilles, à l’image du Parc National de Gennargentu. Ce parc offre un panorama unique sur le massif du Gennargentu, point culminant de l’île. Un véritable havre de paix pour les amateurs de randonnée.

coins cachés et lieux paradisiaques

Des plages de rêve

Outre Cala Brandinchi, la Sardaigne compte de nombreuses autres plages qui valent le détour. Parmi elles, Cala Luna, située sur la côte est de l’île, près du Golfe d’Orosei. Cette plage, accessible seulement par bateau ou à pied, est un véritable paradis sur terre. Son sable fin, ses eaux turquoises et sa nature préservée en font un lieu de rêve pour les amateurs de tranquillité.

De l’autre côté de l’île, sur la côte ouest, vous trouverez la plage de Porto Ferro. Cette plage, connue pour son sable rouge et sa forteresse espagnole, offre un paysage unique et dépaysant.

Pour finir cette visite des plages sardes, direction le sud de l’île, où se cache la plage de Tuerredda. Cette plage, réputée pour être l’une des plus belles de la région, séduit par ses eaux transparentes et son sable blanc.

L’arrière-pays sarde

Mais la Sardaigne, ce n’est pas que des plages. C’est aussi un arrière-pays riche et varié, où se mêlent montagnes, collines, forêts et rivières. Pour découvrir ce côté méconnu de l’île, rien de mieux qu’une randonnée. La Sardaigne compte de nombreux sentiers de randonnée, adaptés à tous les niveaux. Parmi eux, le sentier du Selvaggio Blu, considéré comme l’un des plus difficiles d’Europe, offre une vue imprenable sur la côte est de l’île.

L’arrière-pays sarde abrite également de nombreux sites historiques, témoins de la riche histoire de l’île. Parmi eux, les tombes des géants, d’anciens monuments funéraires datant de l’âge du bronze, ou les nuraghes, d’anciennes tours de pierre typiques de la Sardaigne.

En somme, la Sardaigne est une véritable invitation au voyage et à la découverte. Que vous soyez un amoureux de la nature, un passionné d’histoire ou simplement à la recherche de tranquillité, cette île italienne a de quoi vous séduire. De ses plages paradisiaques à son arrière-pays sauvage, la Sardaigne est une destination qui mérite d’être connue… et reconnue. Alors, n’hésitez plus et laissez-vous tenter par une escapade sarde, loin des sentiers battus.

A propos | Contact | Proposer un article | Publicité | Crédits | Mentions légales | Plan du site
Cichlidae, À L'Aventure ! : © Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation